Où va le football saint-louisien ? la question mérite sérieusement d’être posée face à l’attitude de ses dirigeants qui n’arrivent toujours pas à accorder leurs violons pour lui donner l’harmonie dont elle a besoin. Après la troisième Assemblée Générale avortée de juillet 2017, sept mois après, ces derniers se sont retrouvés encore ce Samedi  13 janvier 2018 pour tenir leur Assemblée générale qui malheureusement a fini par exposer à la face du monde les limites de ces dirigeants. Comme vous le constatez de vous même sur la vidéo qui accompagne cet article, on aura tout vu, des injures, des invectives allant jusqu’à des accusations de franc-maçonnerie….

D’un coté le camp du Président sortant, le Dr Amadou Dia faisait face à celui de Amadou Moctar Gaye candidat déclaré. Le point de désaccord entre ces deux forces en présence est à chercher dans le mode de scrutin dans le mesure où le Président de la commission électorale Jean Louis Toupane a fait savoir à l’assemblée que les clubs de ligue 1 avaient droit à trois représentants ceux de ligue 2 deux et ceux de la nationale et des mouvements affiliés un représentant. Une proposition qui n’a pas trouvé l’adhésion du bloc d’El hadj Moctar gaye qui a tenu à faire savoir que ce mode de scrutin utilisé dans le cadre de l’élection du bureau de la Fédération Sénégalaise de Football ne pouvait être appliqué à l’AG de la ligue. Déterminé à poursuivre sa mission le président Toupane a tenu à préciser que les élections des ligues des autres régions ont été effectuées avec les mêmes textes, donc Saint-Louis ne pouvait pas faire l’exception. Et quand il a voulu distribuer les bulletins de vote aux mandataires favorables au Président sortant et candidats à sa propre succession, des responsables du camp adverse se sont levés pour dire qu’il n’y aura de vote, arrachant des bulletin des mains du superviseur de la fédération qui a fini par suspendre la séance en promettant de transmettre son rapport à qui de droit.

Devant cette situation, et devant les faits qui sont relatés plus haut, nous demandons encore où va le football de la ville tricentenaire Saint-Louis?

Si des hommes prétendant présider aux destinées du football local se donnent en spectacle de cette manière; si des hommes sensés donner le bon exemple à tous ces jeunes (férus du ballon rond qui chaque jour livrent le meilleur d’eux-mêmes pour hisser leurs clubs respectifs au sommet) n’arrivent pas à se parler respectueusement; il y’a vraiment de quoi s’inquiéter.

Saint-Louis depuis plusieurs générations a toujours contribué au  rayonnement du football national, Saint-Louis a toujours été cité en exemple pour ses talents. Malheureusement par votre attitude Messieurs, aujourd’hui Saint-Louis a perdu ses responsabilités dans les instances de la Fédération Sénégalaise de Football ( au moment de élection du bureau de la FSF y avait pas de renouvellement de la ligue ). Aujourd’hui de toutes les régions du Sénégal, Saint-Louis est la seule à ne pas avoir encore de ligue de Football.

Il est grand temps que l’on mette de coté les intérêts personnels et que l’on pense sérieusement au devenir et à l’intérêt du football local.

Momar Alice NIANG

LE FILM DE L’ASSEMBLÉE   GÉNÉRALE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here